L'exercice STRIKING BAT 21 l’a frappé hors du parc

Galerie d'images

Article de nouvelles / Le 26 novembre 2021

L’exercice STRIKING BAT 21 d’une durée d’un mois a récemment pris fin au Air Ground Combat Centre de l’United States Marine Corps à Twentynine Palms, en Californie. Trois hélicoptères CH147F Chinook, six hélicoptères CH146 Griffon, et plus de 300 membres de l’Aviation royale canadienne ont participé à la plus importante activité d’entraînement de l’aviation tactique de l’année pour l’ARC.

Du 14 octobre au 14 novembre, les membres du personnel navigant, de maintenance et de soutien ont renforcé leurs compétences au cours d’exercices de force contre force, d’entraînement au tir au canon avec des munitions réelles, de vol en montagne et d’autres activités qui ont mis leurs compétences à l’épreuve afin d’être prêt à intervenir pour assurer la protection des Canadiens ou des intérêts canadiens.

L’un des principaux résultats de l’exercice était la validation de l’équipe médicale d’intervention d’urgence du Canada (EMIUC). En tant que capacité d’évacuation sanitaire aérienne à l’avant pouvant aller chercher les victimes dans des zones de conflit contestées, l’EMIUC intègre des experts des services de santé, de la protection de la force et de l’aviation tactique.

Tandis que l’équipement de l’EMIUC peut être adapté à la mission, il comprend généralement une « salle de réanimation en vol » à bord d’un CH147F Chinook, lequel est escorté par au plus deux CH146 Griffon pour sa protection.

Mise sur pied et déployée au Mali à l’origine en 2018 pour l’opération PRESENCE dans le cadre d’opérations de maintien de la paix de l’ONU, l’EMIUC sera une capacité durable des FAC maintenant qu’elle a été validée durant l’Ex STRIKING BAT 21.

L’exercice a aussi permis de participer à l’« exercice MARINE WARFIGHTER » d’une semaine au cours duquel le bataillon d’aviation tactique de l’ARC s’est joint au 7th Marine Regiment des É.-U. dans le cadre d’une bataille « force contre force » contre d’autres forces armées américaines et internationales. Dans cette partie de l’exercice, des forces terrestres et aériennes ont affronté un ennemi intelligent et vivant et ont particulièrement mis à l’épreuve les habiletés en matière de combat de l’aviation tactique.

 « Ces exercices sont essentiels au maintien des compétences de nos membres d’équipage et de notre personnel au sol de calibre mondial », a déclaré le lieutenant‑colonel Richard Harris, directeur de l’exercice et chef de l’entraînement pour la 1re Escadre. « L’Air Ground Combat Centre de l’United States Marine Corps à Twentynine Palms s’est avéré un lieu exceptionnel, car il offrait différents terrains et défis comparativement à nos zones d’entraînement habituelles au Canada, et nous avions l’avantage supplémentaire de nous entraîner intensément avec des alliés clés du Royaume-Uni, des Pays-Bas et des Émirats arabes unis, de même qu’avec l’USMC au cours des dernières semaines. »

Date de modification :