Le capitaine Taylor Evans

Biographie / Le 20 février 2018

Né à Canmore, en Alberta, où il grandit, le capitaine Taylor Evans développe à un très jeune âge sa passion pour l’aviation, inspiré par son grand-père, un pilote de l’Aviation royale canadienne à la retraite comptant 37 années de service. Aspirant à devenir pilote à son tour, il joint évidemment les cadets de l’Air, puis il obtient ses licences de pilote privé et de planeur en tant que membre de l’Escadron 878 Banff/Canmore des cadets de l’Aviation royale du Canada. Il s’enrôle dans les Forces armées canadiennes en 2004.

Après l’obtention de son brevet de pilote en 2006, le Capt Evans est affecté à la 4e Escadre Cold Lake (Alberta), où il suit l’entraînement initial de pilote de chasse au 419e Escadron d’entraînement à l’appui tactique et le cours de pilote de chasse au 410e Escadron d’entraînement opérationnel à l’appui tactique. En 2008, il est affecté au 425e Escadron d’appui tactique de la 3e Escadre Bagotville, au Québec. Il y pilote le CF188 Hornet et participe à des exercices partout en Amérique du Nord ainsi qu’à de nombreuses missions en appui du NORAD. En 2010, le Capt Evans retourne au 410e Escadron d’entraînement opérationnel à l’appui tactique à titre de pilote instructeur. De 2014 à 2017, il a la chance de participer à un échange avec la United States Navy (Forces navales des États-Unis). Il agit comme instructeur des pilotes de F/A18 Hornet et de Super Hornet à la station aéronavale Oceana, au sein de l’escadron VFA‑106 Gladiators, et il a le rare privilège de travailler à bord d’un porte-avions de la classe Nimitz.

Le Capt Evans, qui compte plus de 2 000 heures de vol aux commandes d’avions militaires à réaction, devient membre des Snowbirds en 2017. Il pilote l’appareil no 9 et occupera la position de solo opposé au cours de la saison de spectacles aériens 2018.

Date de modification :