Planeur Schweizer 2-33 C-GCLB - Épilogue

Rapport / Le 8 septembre 2013 / Numéro de projet : Schweizer-CGCLB-B-Cat

Lieu : Langley (C.-B.)
Date : Le 8 septembre 2013
État : Investigation complète

Durant le vol en question, le pilote cadet (PC) effectuant un vol solo a largué le câble de l’avion remorqueur et a effectué des virages et des décrochages avant de joindre un très large circuit vent arrière pour la piste 7.

En vent arrière, juste au-delà du point de travers de la zone de toucher des roues, le PC a déployé entièrement les déporteurs après avoir remarqué que le planeur était plus haut que voulu. Peu de temps après, afin d’augmenter davantage le taux de descente, il a effectué une glissade dans l’axe. Il a amorcé un virage à gauche vers l’étape de base; il a maintenu le déploiement complet des déporteurs et la glissade dans l’axe pendant toute la durée du virage.

Après être revenu à l’horizontale sur l’étape de base, le PC a remarqué que le planeur était à basse altitude. Il a cessé de glisser dans l’axe, mais a maintenu le déploiement complet des déporteurs. Il s’est orienté vers l’aéroport, cherchant le terrain d’aviation, mais il n’a pas été en mesure de le repérer. Le PC a aligné le planeur vers un petit groupe d’arbres.

Le planeur a heurté deux arbres, puis s’est immobilisé sur le toit d’un dépanneur, à environ un demi-mille marin à l’ouest du terrain d’aviation. L’appareil a été sérieusement endommagé. Le pilote a communiqué avec la tour de Langley afin d’indiquer où il se trouvait en lisant les plaques de rue plus bas. Les services d’urgence ont été avisés et le pilote a été extirpé du poste de pilotage avant d’être transporté dans un hôpital local pour soigner des blessures mineures.

Quatre mesures de prévention ont été recommandées : 1. Les ONAC devraient modifier le manuel du PVVCA afin de mettre l’accent sur les taux de descente élevés que peuvent provoquer les glissements et les glissades dans l’axe, de même que le déploiement complet des déporteurs et les glissades avec déporteurs sélectionnés. 2. Les ONAC devraient évaluer les risques et examiner s’il est possible de modifier le manuel du PVVCA durant la réunion de 2016 sur la sécurité des vols et la formation au pilotage destinée aux cadets, afin de déterminer si les instructeurs de planeurs devraient enseigner aux pilotes cadets d’identifier d’abord le circuit vent arrière à l’aide d’un point de repère et, une fois en vent arrière, de confirmer son exactitude avec une estimation de l’angle de distance oblique. 3. Les ONAC devraient modifier le manuel du PVVCA pour insister sur l’importance de s’assurer que les déporteurs sont complètement rétractés lorsqu’on réalise que l’appareil est en dessous du profil optimal de plané. 4. Les ONAC devraient examiner le manuel du PVVCA concernant les exigences en matière de maintien des connaissances et des compétences à la lumière de cet incident et modifier la NORQUAL du PVVCA, au besoin.

Date de modification :