Commandant de l'Aviation royale canadienne

Lieutenant-général A.D. Meinzinger, CMM, MSM, CD

Lieutenant-General Al Meinzinger

Lieutenant-général A.D. Meinzinger, CMM, MSM, CD

Le lieutenant-général Al Meinzinger s’est joint aux Forces armées canadiennes en 1985 dans le cadre du Programme de formation des officiers de la Force régulière. Il a obtenu un baccalauréat avec spécialisation en économie et en commerce du Collège militaire royal (CMR) du Canada à Kingston, en Ontario. L'excellence dont il a fait preuve dans ses études lui a valu la Médaille du gouverneur général. Après l’obtention de son diplôme, il s’est inscrit à l’Université Queen’s, où il a fait une maîtrise en économie en 1990, avant de recevoir son brevet de pilote en 1992.

Pendant sa carrière, il a piloté les hélicoptères CH-135 Twin Huey et CH-146 Griffon. Au cours de ses quatre périodes d’affectation aux vols opérationnels, il a participé au déploiement du 408e Escadron tactique d’hélicoptères à titre de membre du premier contingent à l’appui de la mission des Nations Unies à Haïti. Par ailleurs, il a agi en tant qu’instructeur et commandant de vol, avant d’assumer le commandement du 403e Escadron d’entraînement opérationnel d’hélicoptères en août 2006.

Parmi les postes d’état-major qu’il a occupés figurent ceux d’A3 Systèmes d’aviation tactique à la 1re Division aérienne du Canada, de chef de cabinet du chef d’état-major de la Force aérienne et de chef d’état-major du personnel canadien du NORAD OUTCAN (« à l’extérieur du Canada »). Il a étudié au Collège de commandement et d’état-major des forces terrestres canadiennes, à Kingston, et a suivi le cours du Collège d’état-major et de commandement des Forces canadiennes. En 2008, il est retourné au Collège des Forces canadiennes, où il a suivi le tout premier Programme de sécurité nationale, obtenant une maîtrise en sécurité, en gestion et en politique de la défense.

Affecté à Kandahar, en Afghanistan, en 2011, il a commandé l’Escadre aérienne de la Force opérationnelle interarmées en Afghanistan, supervisant la dernière étape du soutien de l’escadre aérienne aux opérations de combat. En juin 2012, il a accédé au grade de brigadier-général, après quoi il a assumé la fonction de directeur adjoint – Stratégie, politiques et plans du NORAD et du NORTHCOM. En juillet 2013, il a pris le commandement du CMR. En mai 2015, il a reçu le grade de major-général et a assumé la fonction de commandant adjoint de l’Aviation royale canadienne. En mars 2017, il est devenu directeur de l’état-major, État-major interarmées stratégique.