Commandant de la 1re Division aerienne du Canada

Major-général J. P. A. Pelletier, OMM, MSM, CD

Major-général J. P. A. Pelletier, OMM, MSM, CD

En 1978, le major-général Alain Pelletier s’est joint à l’unité des cadets de l'Air de La Pocatière, au Québec, où il a obtenu ses brevets de pilote de planeur et d’avion.

En 1983, le major-général Pelletier s'est enrôlé dans les Forces armées canadiennes (FAC) en tant qu'aspirant pilote. Après l’obtention d’un baccalauréat en ingénierie mécanique au Collège militaire royal de Kingston, en Ontario, il a entrepris sa formation de pilote, obtenant son insigne ailé en 1989. Il s’est ensuite vu confier la tâche de piloter des chasseurs CF-18.

Le major-général Pelletier a accompli quatre périodes de service à titre de pilote et d’instructeur à bord de CF-18 dans les 433e, 410e et 425e Escadrons d’appui tactique. De plus, il a effectué deux périodes de service dans les Balkans, la seconde l’ayant amené à participer à l'opération Allied Force, dans le cadre de laquelle il a pris part à des missions de combat.

Le major-général Pelletier a occupé plusieurs postes de niveau stratégique à titre de chef de cabinet du chef d'état-major adjoint de la Force aérienne et du chef d'état-major de la Force aérienne. Il a aussi agi à titre de directeur de la section chargée des besoins concernant les chasseurs et les avions-écoles, où il était responsable de la modernisation du CF-18 et de la participation canadienne au programme de l’avion d’attaque interarmées, et comme directeur des besoins en ressources aériennes au Quartier général de la Défense nationale.

Le major-général Pelletier a aussi occupé plusieurs postes de commandement, dont celui de commandant du 425e Escadron d’appui tactique, de commandant de la 3e Escadre Bagotville, au Québec, et plus récemment, de commandant de la Force opérationnelle Libeccio, la composante aérienne canadienne de l'opération Unified Protector de l'OTAN en Libye. Il a aussi occupé la fonction de commandant adjoint de la Région continentale du NORAD à la base aérienne Tyndall, en Floride, où il veillait à la préparation opérationnelle quotidienne de la région de même qu’à la défense de la région de la capitale des États-Unis.

En 2016, il a participé à un déploiement à l’appui du commandement aérien central des États-Unis (AFCENT) en tant que directeur du Centre des opérations aériennes interalliées. Son travail consistait à veiller à la planification et à l’exécution des opérations aériennes dans la région relevant de l’AFCENT, dont l’opération Inherent Resolve en Iraq et en Syrie. Promu à son grade actuel en janvier 2017, il a assumé la direction du programme sur la capacité des chasseurs des FAC. Le major-général Pelletier a accédé à la fonction de commandant de la 1re Division aérienne du Canada et de la Région canadienne du NORAD le 16 mai 2019.

 Le major-général Pelletier a obtenu une maîtrise avec distinction en études stratégiques du Air War College de la United States Air Force. Il a aussi terminé le cours d’instructeur sur l’armement des chasseurs et a accumulé plus de 3 000 heures de vol, dont plus de 2 500 aux commandes du CF-18. Son intérêt pour la course à pied et la santé physique lui ont valu le titre de président d'honneur des Forces canadiennes dans le domaine de la course à pied et une affectation à titre de commandant de la Force interarmées Nijmegen en 2014.